26 mars 2017
Suivez-nous

L’humain pour nous, c’est Capital !

Eau potable : installation d’une nouvelle pompe à La Bretagne

13 févr. 2014

En 2009, la ville de Saint-Denis a engagé une campagne de recherche en eau sur le secteur de La Bretagne, afin de mobiliser de nouvelles ressources d’eau destinées à la consommation humaine.

Dans ce cadre, des forages de reconnaissance Cerf II et Cerf III au-droit du chemin Grand-Canal, ont permis d’identifier des nouvelles ressources souterraines à 150 mètres de profondeur. Depuis différents travaux d’un montant global de 500 000 euros ont été menés pour :

- Installer une pompe d’exhaure dont le débit de refoulement est de 250 m3/h, à une profondeur de 85 mètres
- Construire les nouveaux équipements électriques et de télégestion nécessaires au pilotage de la pompe de refoulement
- Sécuriser le site d’exploitation par la mise en place d’une clôture d’enceinte
- Etendre le réseau d’évacuation des eaux pluviales afin d’éviter les pollutions accidentelles provenant de rejets éventuels

La mise en exploitation, de ce nouvel ouvrage réalisée par la Ville, est prévue au mois d’avril 2014. L’eau brute souterraine sera pompée, chlorée sur site et transférée pour stockage dans le réservoir du Chaudron (Réservoir 5000 ou Réservoir de l’Est), situé au droit du Chemin Grand Canal, avant d’être distribuée aux résidents du secteur.

La ville doit également procéder à la réhabilitation de la station de Bellepierre qui assure 60% de l’alimentation en eau potable de la capitale. Pendant les travaux de réhabilitation, les deux forages installés à la Bretagne auront une capacité de production de 5.000 m3/jour, qui permettront de compenser les 10.000 m3 qui ne seront plus apportés par la station de Bellepierre.