21 août 2017
Suivez-nous

L’humain pour nous, c’est Capital !

La Cathédrale

7 juil. 2014

La Cathédrale de Saint-Denis
( 22, avenue de la Victoire CLMH 1975, en totalité, ainsi que sa place avec sa fontaine )

Le 4 novembre 1829 correspond à la pose de la première pierre de l’Église Saint-Sauveur de Saint Denis. L’église catholique est alors un des pouvoirs majeurs de l’Ile et se doit d’avoir son emplacement dans la fameuse artère dionysienne. La Cathédrale de Saint-Denis a été progressivement construite entre 1829 et 1863. L’emplacement semble avoir été réservé depuis la fondation de la ville, par la Compagnie des Indes, dans la perspective de recevoir une église. Le plan Chandellier de 1808 y fait figurer un lieu de culte, flanqué, à l’arrière, d’un cimetière. C’est l’ingénieur Jean-Baptiste Dumas qui dessine pour la ville en 1828 les plans d’un nouveau bâtiment. La nef principale à deux niveaux sur six travées est séparée des bas-côtés par des arcades en plein cintre, posées sur des pilastres. La large travée centrale aboutit au choeur, lui- même fermé par une abside semi-circulaire, voûtée en cul-de-four et encadrée de deux sacristies. Le 27 septembre 1850 ,la Préfecture apostolique de la Réunion est transformée en évêché et l’église Saint Sauveur de Saint-Denis en devient la cathédrale.

JPEG - 875.3 ko

L’essentiel des travaux d’embellissement et d’agrandissement va se réaliser jusqu’en 1863. Le porche sera terminé en 1863. Il complète la façade principale par des arcades en plein-cintre avec colonnes d’ordre toscan et tympan central orné d’un bas relief en grès représentant le martyre de Saint- Denis et de ses compagnons. À l’intérieur, une chaire monumentale s’insère entre deux piliers. Elle est richement sculptée. Ces travaux d’ébénisterie sont le fait de l’artisan Camus aidé d’ouvriers indiens. En 1869 on installe un plafond à caissons orné de nervures dorées. Le terrain vague d’alors, qui fait office de parvis est nettoyé et reçoit de nouveaux aménagements.

Sa fontaine

En son centre, un bassin en maçonnerie, évasé dans sa partie supérieure, est augmenté de la remarquable fontaine, offerte en 1849 par le maire de la ville Gustave Manès. Installée en 1854, la fontaine monumentale dispose autour d’un palmier stylisé, quatre statues, figures allégoriques de la marine, du commerce, de l’industrie et de l’agriculture. L’ensemble est monté sur un socle de pierres de taille volcaniques, de plan circulaire, surélevé par rapport au sol de la hauteur d’une marche et isolé d’elle par une chaîne reliant des bornes en fonte. Comme la fontaine de la cour intérieure de l’Hôtel de Ville, la fontaine de la place de la Cathédrale provient de la fonderie d’art Ducel.

Il s’agit là d’un des monuments parmi les plus importants de la ville et de toute l’île. L’ensemble architectural est exemplaire et structurant. Grâce aux travaux de restauration, cet édifice a retrouvé depuis le début des années 2000 son aspect du milieu du XIXe siècle. Il est ainsi un témoin de l’histoire et reste un lieu à la fois sacré et très animé. L’édifice a été mis en lumière en 2010 et est désormais visible d’un grand nombre de points de vue des hauteurs de la ville.

PNG - 300.6 ko
Cathédrale illuminée

303478