19 octobre 2017
Suivez-nous

L’humain pour nous, c’est Capital !

Réforme des rythmes scolaires, ce qu’il faut savoir...

22 mai 2014

La réforme des rythmes scolaires s’appliquera à partir de la rentrée du mois d’août. Jusqu’en 2008, les temps scolaires étaient bien répartis sur 5 jours, mais une réforme a instauré une semaine de 4 jours. Depuis, les écoliers français ont les plus longues journées d’Europe ! Ces longues journées sont jugées trop fatiguantes et ne favorisent pas l’apprentissage et la réussite des enfants, c’est pourquoi il a été décidé de les alléger et de les répartir sur 5 jours.

9 forums citoyens ouverts à tous, se sont tenus, pour présenter les propositions de la Ville aux Dionysiens.

QUELLE ORGANISATION A LA RENTREE ?

Le Rectorat propose aujourd’hui d’instaurer une demie-journée supplémentaire le mercredi matin, mais la Ville souhaite faire une proposition alternative qui permet :
- de mieux respecter le rythme biologique de l’enfant, tel que défini par l’Académie de médecine et les chronobiologistes
- de profiter de cette réforme pour proposer quatre fois plus d’activités périscolaires aux enfants, afin d’amplifier le Projet Educatif Global mis en place en 2008.

PNG - 158.6 ko
proposition rythme scolaire

POURQUOI NOUS PREFERONS LE SAMEDI ?

Le mercredi c’est :
- un rythme plus fatiguant, moins propice aux apprentissages.
Une offre périscolaire les lundis et mardis uniquement pour ne pas ajouter à la fatigue de fin de semaine.
- Une offre divisée par deux, qui ne permettra pas d’atteindre notre objectif éducatif
- écoles occupées le mercredi matin, interventions plus difficiles des entreprises et équipes techniques. Moins de possibilités de travaux et plus de délais pour la rénovation et la modernisation des locaux.
- Plus de problèmes d’organisation pour récupérer les enfants le mercredi à 10h, et un éventuel surcoût financier pour avoir un mode de garde.

Le samedi, c’est :
- Moins de fatigue / plus de concentration sur l’ensemble de la semaine
- Une opportunité pour les parents et les enseignants de se rencontrer plus souvent.
- Plus de souplesse et de disponibilité pour les parents le samedi matin
- Moins de charge financière pour les parents pour les modalités de garde
- Un parcours éducatif diversifié / une réforme au bénéfice de l’enfant

QUI DECIDE ?

Les conseils d’école (réunissant directeurs d’établissement, enseignants et parents élus) sont appelés à se prononcer, par un vote, en choisissant le projet de la ville, ou le projet du Rectorat.

- Si l’ensemble des conseils d’écoles se prononce en faveur de notre proposition, une demande conjointe de dérogation est formulée au plus tard le 6 juin, au Rectorat. Notre organisation avec le samedi et l’augmentation des activités périscolaires sera alors appliquée.

- Si les conseils d’écoles sont divisés, le Rectorat arbitrera .

303339