25 mai 2019
Suivez-nous

L’humain, pour nous c’est CAPITAL !

Un plan d’action pour rénover les écoles

3 mars 2012

Chaque année depuis 2008, une programmation de travaux est établie. Objectifs :
déterminer les besoins en concertation avec l’équipe enseignante et les conseils d’écoles, concevoir un planning adapté aux rythmes scolaires et réaliser les travaux
qui vont changer agréablement le regard de l’enfant et des parents sur l’établissement.
En moyenne, ce sont près de 4 millions d’euros qui sont investis par la Ville
annuellement dan s les écoles.

2008 : 4 557 000 €
2009 : 3 698 000 €
2010 : 4 310 000 €
2011 : 3 839 000 €
2012 : 4 057 000 €

Types de travaux entrepris par la Ville :
Etanchéité, enrobé, menuiserie, accessibilité, préau, sols souples, sanitaires, peintures etc.. Ces travaux sont en général programmés pendant les vacances scolaires de juillet - août sans perturbation du calendrier scolaire.

Les équipements
Petits lits, mobiliers, ventilateurs, rideau, distributeur de savon ou de papier hygiénique, matériel de cuisson, vaisselles etc.... les besoins sont grands et doivent
être évalués régulièrement afin que les enfants bénéficient du meilleur.
En 2012 :
• 200 000 € de mobilier scolaire
• 250 petits lits installés
• 500 ventilateurs dispatchés dans les classes
• 66 571 € d’acquisition de tissu et de confection

Les restaurants scolaires
Grâce au travail partenarial, les restaurants scolaires ne sont pas oubliés et font l’objet de lourds travaux pris en charge financièrement par la CINOR. Ainsi, de
nombreux sites ont été rénovés et d’autres complètement repensés comme le restaurant scolaire de l’école des Flamboyants (899 199 € d’investissement)
Autres exemples :
Ecole primaire Reydellet A et école maternelle Ylang Ylang : 151 428 €
Ecole Eudoxie Nonge : 109 027 €
Ecole Michel Debré : 222 240 €
Ecoles Les Eglantines : 900 000 €
Ecole Bory Saint-Vincent : 920 000 €
Ecole Chaumière : 1 700 000 €

302944