Mon école s’appelle… Candide Azéma (Les Camélias)

François Michel Candide Azéma (1785-1852) est un notaire, maire de Saint-Denis de 1849 à 1852. Le 16 octobre 1849, il succède à Gustave Manès, maire de 1848 à 1849. Son mandat s’achève avec son décès en mars 1852. Le paysage social et politique est alors marqué par une situation nouvelle : l’abolition de l’esclavage, le 20 décembre 1848. Il faut désormais pour le premier magistrat penser la ville sans mains d’œuvres esclaves et répondre à des besoins d’aménagements et d’entretien.

Après l’abolition : Recruter des travailleurs pour la ville
Candide Azéma est le premier maire de l’après abolition de l’esclavage. Il doit faire face au fait que la ville se retrouve sans main d’œuvre. Cette situation va mettre à l’arrêt de grands chantiers et notamment la construction de l’hôtel de ville. Il doit réorganiser les services d’entretien de la ville. Il propose des contrats aux affranchis que la ville paye désormais pour assurer l’entretien de ses rues. Il modernise la maison de santé qui existait à Saint-Denis et la transforme en “Hospice Civil” pour prendre en charge les personnes âgées et les infirmes.

Une ville mieux structurée
Il structure la ville en créant 18 rues nouvelles. Avant 1848, ce sont les esclaves qui assurent le transport de l’eau de “La Source” vers la ville, cette pratique n’est plus possible après l’abolition. Il développe une politique de travaux permettant d’amener l’eau directement dans la ville via l’installation de canaux et de fontaines. Il installe également un marché aux fleurs deux fois par semaine.

La première fête du travail
Instituée par le gouvernement provisoire issu de la révolution de 1848, la fête du travail avait été fixée initialement le jour anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Mais on décida de distinguer les deux événements et l’on célébra le 4 mai 1850 la proclamation de la République et la première fête du travail de Saint-Denis.

L’église paroissiale devient cathédrale
En 1850, la ville est dotée d’un évêché et transforme de fait le statut de l’église paroissiale en celui de Cathédrale. Monseigneur Florian Desprez est le premier évêque qui, le 22 mai 1851, est installé dans cette fonction qu’il occupera de 1851 à 1857.

Chevalier de la Légion d’honneur (3 août 1851)

Source : Docteur Henri Azéma, Histoire de la ville de Saint-Denis et autres textes, réédition du texte original de 1926, Grand Océan, collection les introuvables de l’Océan Indien, 314 pages, page 121 à 137.

307226

Ville de Saint-Denis

2, rue de Paris
97717 Saint-Denis Cedex 9
Ile de la Réunion

0262 400 404

Nous contacter

Nous suivre
Liens utiles
Instagram

© Ville de Saint-Denis. All Rights Reserved. Design by HTML Codex