Saint-Denis fait le point en amont de 2024

Le 5e conseil municipal de 2023 s’est déroulé ce vendredi 3 novembre, sous l’égide de madame la Maire, Ericka Bareigts. Avec les élu.e.s concerné.e.s, ils ont abordé près de trente affaires. Environnement, développement durable, égalité homme-femme, Terre des Jeux 2024, vie associative dionysienne ou encore orientations budgétaires pour 2024… zoom sur les rapports mis en avant par la mandature.

Saint-Denis, une Ville d’égalité

Saint-Denis, fidèle à ses valeurs d’hyper-proximité, de fraternité et de citoyenneté, mène une politique forte et volontariste pour l’émancipation et les droits des femmes. Elle est soucieuse des équilibres sociétaux au sein des collectivités territoriales.

Au 31 décembre 2022, la Ville comptait 1185 agents femmes contre 1252 hommes. La réglementation impose lorsqu‘il s’agit de primo-nominations, le respect de la règle de 40 % pour chaque sexe. Le nombre à partir duquel cette obligation est appréciée est de 4 agents contre 5 auparavant. Au niveau de la Ville, la proportion est respectée. Parmi les primonominations, une femme a été nommée.

Il a notamment été observé que les femmes occupaient davantage des postes de contractuels. Cette proportion est supérieure à la moyenne nationale. Le taux de féminisation des effectifs sur des emplois permanents à la Ville depuis ces
deux dernières années est stable, soit de 49%. Cependant la féminisation dans les filières techniques, sportives et police municipale reste minoritaire. Côté rémunération, on note une différence de plus de 200 euros entre les salaires moyens, à l’avantage des hommes.

Saint-Denis, une ville tournée vers le développement durable

2023 a été marquée par une tension sans précédent de nos ressources, notamment énergétiques. Le monde entier est en pleine mutation et à Saint-Denis, notre volonté est d’être le moteur de cette transition écologique.

La loi Grenelle du 2 au 12 juillet 2010 demande aux collectivités de plus de 50 000 habitants de réaliser un rapport annuel de leur situation en matière de développement durable, dans un souci de transparence.

L’occasion pour Saint-Denis de mettre en lumière ses actions les plus significatives, comme la lutte contre le changement climatique et la protection de l’atmosphère, la préservation de la biodiversité, le renfort de la cohésion sociale, l’épanouissement
des citoyens ou encore le développement d’un mode de consommation plus responsable.

Les 17 objectifs pour rendre notre planète plus durable sont établis par l’ONU. C’est pourquoi, l’idée est de mettre en cohérence les différentes politiques publiques en matière de développement durable afin d’éclairer le débat des orientations
budgétaires et de construire une vision universelle.

Les orientations budgétaires de la mandature pour 2024

Saint-Denis a une bonne tenue des comptes et une bonne gestion de l’argent public malgré le financement d’un grand nombre de projets et la mise en place de dispositifs gratuits pour ses citoyen.ne.s. La mandature a réalisé 92% de ses
orientations budgétaires, de ce qui était prévu dans le budget, 92% de taux de réalisation.

En 2024, la ville continue de maitriser ses grands équilibres en stabilisant ses taux d’endettement, d’épargne et de son volume d’équipement par habitant. Saint-Denis a réussi à baisser l’encours de la dette à 3,5 ans. Son taux d’investissement
est quant à lui passé de 55 millions, à 58.

Grâce à cette bonne gestion du budget, la mandature maintient cette année encore sa volonté de ne pas augmenter les impôts de ses contribuables. Même en matière de taxe foncière, le chef-lieu dispose du deuxième taux le plus bas de France.
Par ce biais, Saint-Denis souhaite être toujours au plus près de ses habitant.e.s pour leur offrir un territoire sain, moderne et vert, où ils pourront jouir de multiples activités.

Dionypark : La première demande de cofinancement

Saint-Denis, Ville verte et durable, poursuit le réaménagement de son littoral. Dans le cadre de cette transformation, un nouveau parc public vert et moderne : Dionypark, va prendre place sur l’ancien terrain en friche de trois hectares entre le
Petit Marché et la gare routière.

Au-delà d’offrir un nouvel espace agréable pour les habitants du centre-ville, et d’ailleurs, Dionypark va permettre de redynamiser tout le secteur du bas de la rue Maréchal Leclerc, d’un point de vue économique et social. Les travaux définitifs débuteront d’ici 2025, pour se terminer l’année suivante et ainsi offrir un espace de vie totalement rénové en fin de mandature.

L’opération est estimée à environ 15 millions d’euros, dont 14 de travaux et 1 d’études. Au regard du nouveau programme FEDER, le projet serait éligible au titre de « Aménagements et équipements de sites touristiques publics » qui permet un
cofinancement pouvant aller jusqu’à 3,5 millions d’euros dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt, qui se termine fin novembre 2023.

Saint-Denis bouge pour sa planète

Les 9 et 10 novembre 2023, Saint-Denis organisait l’expo-congrès « Ambition Planète » à la NORDEV Parc des Expositions et des Congrès, avec l’ensemble des représentants des îles de l’Océan Indien. Ensemble, ils ont tenté de trouver des réponses pour relever le défi qui est d’avoir une transition écologique durable.

Cet évènement qui fait écho à l’agenda 2023, a notamment pour ambition d’inscrire la zone Océan Indien dans une dynamique collaborative visant à accentuer le développement d’une consommation plus respectueuse de la planète. Il s’agit d’un projet innovant, visant à changer nos pratiques et comportements, jusqu’à notre manière de consommer, construire ou se déplacer. Différents enjeux ont notamment été mis en avant comme la préservation de la biodiversité, une manière de consommer plus responsable, plus respectueuse de l’environnement.

Le dérèglement climatique vient ajouter une contrainte supplémentaire aux problèmes notamment de sécheresse et ainsi de sous nutrition intense que connait notamment le territoire réunionnais. C’est pourquoi, depuis deux ans, Saint-Denis
a déjà mis la machine en route pour diminuer la consommation énergétique ou encore l’impact carbone sur le territoire.

Une 2e édition revient cette année, sur la même période.

Saint-Denis, « Ville étape » pour le relais de la flamme olympique

Saint-Denis, ville active sportive, a reçu en février dernier le label « Terre des jeux 2024 ». La Ville de Paris et le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) ont constitué le COJO (Comité d’Organisation des Jeux olympiques et
Paralympiques) sous la forme d’une association « Paris 2024 ». C’est cette dernière qui a désigné Saint-Denis comme « Ville étape réunionnaise » pour accueillir le parcours de la flamme olympique, le mercredi 12 juin 2024. Une convention tripartite
entre Paris 2024, la Ville de Saint-Denis et le Département de la Réunion doit être signée.

Le « relais de la flamme » se veut être un relais population mettant en avant les énergies fondatrices de Paris 2024 qui sont le sport, les gens et l’environnement. 20 relayeurs, dont 4 Dionysiens, seront présents pour recevoir et de porter fièrement
la flamme et véhiculer les valeurs qu’elle représente sur notre territoire.

Cette étape est une réelle opportunité pour Saint-Denis de valoriser une fois de plus ses valeurs, aussi bien en matière de sport, que de patrimoine. L’occasion pour la capitale sportive de mettre en lumière ses sportifs, ses infrastructures ou encore
sa politique sportive. Après une journée rythmée par une parade active dans les rues de la ville, le chef-lieu sera le point d’honneur d’une soirée de festivités sportives et culturelles, gratuite et ouverte à tous.

Saint-Denis, engagée pour la vie associative

Dans une société où l’implication citoyenne est au coeur de la transformation urbaine, la Ville de Saint-Denis brille par son attachement à nourrir et à célébrer la diversité du tissu associatif dionysien.

Chaque année, près de 500 associations et plus de 1000 projets bénéficient de financements de la Ville, avec un budget total de 30 millions d’euros alloué chaque année depuis trois ans. Au total, ce sont plus de 3 900 associations installées sur
le territoire dionysien. Ce budget, le deuxième plus gros de la Ville, alimente des projets multidisciplinaires qui répondent aux besoins variés des quartiers.

La Ville oeuvre non seulement en attribuant des subventions, mais également en mettant à disposition plus de 200 locaux pour les associations. Pour assurer un hébergement optimal, un plan de réhabilitation de plus de 30 locaux associatifs a été
engagé, avec un investissement de plus de 665 000 euros en 2023.

Le soutien apporté par la Ville aux associations continue ainsi pour 2024.

307201

Ville de Saint-Denis

2, rue de Paris
97717 Saint-Denis Cedex 9
Ile de la Réunion

0262 400 404

Nous contacter

Nous suivre
Liens utiles
Instagram

© Ville de Saint-Denis. All Rights Reserved. Design by HTML Codex